Des Petits Pas dans les Grands

Créée à Montataire, dans l’Oise, la compagnie Des Petits Pas dans les Grands

naît, en 2012, avec le soutien de Sylvie Baillon, directrice du Tas de Sable – Ches

Panses Vertes, et de Claire Humbert, directrice du Palace, scène de création et

de diffusion de Montataire.

La compagnie Des Petits Pas dans les Grands est en résidence jusqu’en 2018

au Palace, aux côtés de la compagnie L’Échappée.

 

La compagnie affirme une identité propre, en soutenant que l’acteur est susceptible de trouver de multiples prolongements à travers différents arts. Elle appuie sa démarche en explorant un théâtre de matière, en réunissant le théâtre d’objet, la forme marionnettique, la lumière ou encore l’utilisation du tissu ou des costumes, comme support de jeu.

 

Elle investit également d’autres champs relevant de la recherche autour du langage et de l’expression corporelle. Ainsi, et pour la première fois dans ses créations, sont intégrées la Langue des Signes Française ainsi que la danse grâce à la présence de Lisa Léonardi, comédienne, et de Chloé Sourbet, danseuse.

 

 

Les créations

Printemps 2013 

La Moustache, de Guy de Maupassant, à partir de 16 ans. Une digression jubilatoire sur le port de la moustache : l’obsession de l’héroïne pour cette excroissance pilaire prend sa source dans son enfance, pendant la guerre de 1870. (Photo ci-contre)

 

Mai 2014 :

Chanson par tous les temps. Lecture – spectacle où se mêlent les chansons d’Anne Sylvestre, mais également des extraits d’interviews données durant ses 50 ans de carrière. Quand on parle des « grands », il n’y a pas de « grandes ». Une courte liste,toujours la même, surgit de la mémoire des gens qui font les coins ronds à l’histoire : Brel, Brassens, Ferré… Jamais vous n’y verrez le nom d’Anne Sylvestre.

Nous avons choisi de lui rendre hommage, en essayant de restituer toute la force poétique, politique et comique de ses chansons.

 

Octobre 2014 :

De la porte d’Orléans, d’Audrey Bonnefoy, à partir de 12 ans. Entre fiction et mémoire De la porte d’Orléans fait le récit de la vie quotidienne, pendant l’occupation allemande, de 1940 à 1945, à travers le regard d’une petite fille. Cette création, à partir d’un texte contemporain, mêle théâtre, marionnettes et matières.

 

Janvier 2016

En t'attendant, d'après le livre illustré d’Émilie Vast mêle danse, L.S.F et marionnettes pour plonger le spectateur dans la grossesse d'une maman qui regarde la nature, comme elle, se transformer.

 

« On voit tout d’abord une chenille se métamorphoser en papillon, des têtards qui deviennent grenouilles, des fleurs devenir fruits. »

 

 

Image Bread and Puppet
Image Bread and Puppet