Recettes Salées

"Ma mère faisait ce civet de lapin assez régulièrement puisqu'on habitait à la campagne et que ma grand-mère élevait les lapins. Et moi le civet j'en avais un cérémonial. Car ma mère nous le présentait comme un plat de fête. J'ai vu ma grand-mère le tuer le dépouiller, j'adorais voir ça. Je suis une fille de la campagne, une vraie. Je l'ai rarement fait, car le civet ça se fait avec le sang du lapin. C'est associé à ma mère. Mais elle n'aimait pas cuisiner. et curieusement de...

Les croques monsieur c'est le premier plat qui m'a donné envie de faire la cuisine.

"Pour la petite anecdote : j'ai mangé de ce plat à peu près pendant deux mois. Dans le restaurant dans lequel je travaillais, il y a avait une grosse carte, du choix, mais avec mon collègue on a mangé du poulet coco tous les midis pendant deux mois. C'est un plat... MERVEILLEUX" Rémy

"Mes parents ont été poissonniers à Montataire de 1959 à 1979, au 73 rue Jean Jaures. Toutes les semaines, ma mère cuisinait des coquilles saint Jacques. Il y avait des fidèles clients. Pas question de changer les épices, la régularité était la clé du succès. Les produits de base étaient pris dans la boutique et c’était une garantie de fraicheur". Arlette

"L'origine de cette recette est de ma famille ; il y avait une arrière grand mère qui était cuisinière à domicile chez des grands bourgeois, vers 1920-1925. Elle a fait sa carrière dans la grande bourgeoisie, et elle avait pas mal de recettes qu'elle communiquait. On l'avait écrite à la main à cette époque, mais je ne retrouve pas cette pièce d'orfèvrerie... Je l'ai donc refait de mémoire, car j'ai tellement vu ma mère la faire... Je mettais moi-même la main à la pâte. Elle a...

"La recette du Pastel me vient de ma grand-mère. Pastel ça veut dire gâteau en Espagnol (...) Je ne peux pas cuisiner sans tablier, ça me vient de ma grand-mère (...) Quand elle cuisinait le pastel j'attendais à côté d'elle pour que je puisse passer mon doigt dans le bol à la fin "

"L' oeil est la mesure ! (...) J'avais pensé au départ faire des madeleines, mais je me suis dit : il y a mieux ! Et j'ai voulu faire un plat plus ancré, plus grand... C'est la Chorba , sans aucun doute ! À cause de ces deux herbes là (le persil et la coriandre). (...)