Cerise Guyon est scénographe. Après l’obtention d’un BTS Design d’espace, elle intègre l’université Paris III-Sorbonne Nouvelle pour une licence d’Études Théâtrales, obtenue en 2010. Elle intègre ensuite l’ENSATT (Lyon). En parallèle de cette formation, elle se forme également à la marionnette à travers des stages avec Bérangère Vantusso, Einat Landais, Johanny Bert... Elle complète cet apprentissage en suivant la formation mensuelle de l'acteur marionnettiste au Théâtre aux Mains Nues (Paris) en 2016.

En tant que scénographe, elle collabore avec divers metteurs en scène : Jeremy Ridel Casimir et Caroline, 2017, Daniel Monino Redemption, 2016, Antidote, 2015, Astrid Bayiha Mamiwata, 2016, ou avec le collectif La Grande Tablée Les Piliers de la Société, 2015.

 

Elle croise ses deux savoirs faire en réalisant la scénogaphie et les marionnettes de spectacles avec Alan Payon Nonna et Escobar, 2014, Choisir l'Ecume 2017 ou Jurate Trimakaite La Mort? Je n'y crois pas, 2016. Elle construit également des marionnettes, notamment avec Einat Landais, avec qui elle collabore pour les spectacles de Bérangère Vantusso Le Cercle de Craie Caucasien, 2017, Longueurs d'Onde, 2018, Audrey Bonnefoy O'Yuki miniature, 2017 et O’Yuki. Elle construit également des marionnettes, notamment avec Einat Landais, avec qui elle collabore pour les spectacles de Bérangère Vantusso Institut Benjamenta, 2016 avec Carole Allemand, Narguess Majd PapierTheatre, 2017, Johanny Bert... Elle a également été assistante à la mise en scène auprès de Bérangère Vantusso Le rêve d'Anna, 2014 et de Robert Wilson Les Nègres, 2014, aux côtés de Charles Chemin.