Le patile de Ayten

Le Patile, c’est une recette qui vient du côté de mon père. C’est une sorte de chausson farci.  C’est le repas traditionnel du village de mon père, ma mère a appris cette recette de ma grand-mère paternelle. 
Le village de mon père n’existe pas sur la carte : le nom kurde c’est Gunde Amer. 

Tous les gens qui sont nés là-bas sont enregistrés dans le village à côté, qui est le village d’origine de ma mère. On ne lui a pas donné de nom car c’est un très petit village dans les montagnes, il n’y a que 16 maisons, 16 grandes familles, il n’y a même pas de route. Tout le monde s’en foutait un peu des Kurdes à l’époque. Tout l’Est on s’en foutait d’ailleurs un peu à l’époque, c’est là où habite la population Kurde. On les a mis là-bas, ils ont dû se débrouiller.

On fait cette recette lorsque l’on est nostalgique, qu’on a envie de se rappeler du village. Alors on la mange en se remémorant des souvenirs.

Mais quand les gens voient que l’on prépare cette recette, ils se moquent, ils disent « Oh vous mangez ça ? ». Ils se moquent car c’est facile à préparer: c’est une pâte composée de farine et d’eau, et à l’intérieur ce sont juste des oignons et du fromage du village, c’est très simple. Ma mère maintenant elle varie les garnitures (de la viande, des poireaux…) mais la pâte reste la même. 

Ecouter Ayten

La recette

Le Patile ye Gunde Amer, de Ayten

(ou : le Patile du village de  Gunde Amer)

Ingrédients :

pour la pâte du 'Patile':

1kg de farine 

1 cuill à soupe de sel 

3 verres d'eau froide

un petit peu d'huile de tournesol (pour la fin du pétrissage)

Évidemment on peut diviser les proportions en 2, en 4, ...

 

Garniture des 'Patiles' :

Beaucoup de tiges d'oignons (la partie verte seule), découpés en tronçons

Feta à 40% (la plus maigre)

Pour le pétrissage et façonnage, il est indispensable de voir la vidéo que nous joignons. 

À la fin de la préparation, couvrir chaudement, et attendre 15 mn.

Abaisser les boulettes au gros rouleau, puis à la baguette.

Garnir à demi, refermer et souder. Pour souder : faire rouler une soucoupe au point de soudure.

Cuire sur les 2 faces dans une galettière, ou dans une simple poêle très chaude.

Si l'on souhaite garnir avec d'autres ingrédients, comme des pommes de terre ou de la viande, ils doivent être cuits auparavant.

La recette en images

Le questionnaire du « Grand Illustré » de Ayten

 

Quelle est votre épice préférée ?
Poivre ou piment doux

Quelle est votre couleur préférée ?

Blanc et noir

Avez-vous un restaurant que vous aimez tout particulièrement 

OU un restaurant qui vous a laissé un grand souvenir?
Elle aime pas les restaurants

Est ce qu'il y a une cuisine du monde  vers laquelle vous êtes porté  ?

Elle ne sait pas 

Quel est votre fromage préféré ?
Un fromage de chèvre du village Kurde 

Êtes-vous plutôt salé ou plutôt sucré ?
Salé

Est ce qu'il y a une recette que vous ratez tout le temps 

OU est-ce que vous avez le souvenir d'un désastre en cuisine ?

Moi je réussis tout 

Quelle est votre saison préférée ?
Printemps

Avez-vous un fruit préféré ?

Pastèque

Est ce qu'il y a un légume que vous aimez plus que les autres ?
Épinards et poireau

Avec quel plat consoleriez-vous un enfant ?
Des crêpes et pates

Quel est le plat de vous reliez sans réfléchir à votre enfance ?
Des pommes de terre 

Quel plat mangez-vous quand vous êtes malade ?

Soupe aux épinards

Y a-t-il une boisson que vous préférez ?
Thé chaiï turc

Est ce qu'il y a un plat que vous n'aimez pas du tout OU un ingrédient ?

J’aime tout 

(...)

Écrire commentaire

Commentaires: 0